Envoi de fichiers et pièces jointes : ce qui DOIT changer avec le RGPD

Dans toutes les entreprises l'habitude d'envoyer et surtout de demander des documents en pièce jointe est profondément bousculée par le RGPD Règlement Général de Protection des Données*.

RGPD proteger pieces jointes

RGPD ?

Le nouveau réglement européeen RGPD impose à toutes les organisations de protéger les données personnelles**.
Comme les sanctions pénales prévues sont cent fois plus sévères que celles de la "Loi Informatique et liberté", le non respect du RGPD est un risque qui doit être écarté.

Protéger impérativement les données qui entrent et sortent de l'entreprise

Les échanges de données personnelles avec l'extérieur (surtout les DRH) représentent une vulnérabilité car la pièce jointe d’e-mail, exposée publiquement enfreint le règlement.
Prouvable et opposable, la pièce jointe d'e-mail est un risque fort si un tiers est tenté de réclamer une réparation élevée fondée sur le RGPD.

La solution concrète

Chaque collaborateur doit être informé de ne plus utiliser la pièce jointe d'e-mail pour les données personnelles.
En remplacement, une plate-forme sécurisée de partage de documents conforme au RGPD offre une protection efficace, facile à mettre en oeuvre, qui s'intègre sans difficulté avec l'informatique existante.

Toutes les plate-formes ne sont pas conformes

Aucun des outils populaires et gratuits d'envoi de document ne sont conforme au RGPD, notamment parce qu'ils ne sont pas localisés en Union Européenne. J-Doc fait partie des quelques plate-formes conformes.

Ce qui vous séduira avec J-Doc

  • Une mesure de protection conforme aux exigences RGPD
  • Un outil intuitif et simple pour tous
  • La formation video à distance pour les utilisateurs avancés
  • L'assitance par téléphone pour les admnistrateurs

Appelez notre ligne rouge de 8h30 à 18h30

pour votre information sécurité RGPD : 09 72 56 19 05

 

* RGPD : Règlement Général sur la Protection des Données RÈGLEMENT du PARLEMENT EUROPÉEN (UE) 2016/679 et du CONSEIL de l'EUROPE du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données. Doit être appliqué le 25 mai 2018.
Concerne toutes les organisations, y compris les associations et les TPE.

** Données personnelles : sont considérés comme ‘données personnelles’ les documents qui associent à une personne (nom prénom) ou à une liste de personnes toute information relative à une caractéristique physique, à la situation économique, la santé, les préférences personnelles, les intérêts, la fiabilité, le comportement, la localisation.  

NOTE : Ces informations sur le RGPD sont partielles, elle ne portent que sur la transmission de documents par Internet, en lien avec J-Doc. Chaque entreprise doit respecter un ensemble de mesures de protection plus vaste en vue d'être en conformité avec le RGPD. Ceci avec le conseil d'un Data Protection Officer (DPO) ou Délégué à la Protection des Données (DPD).