Google vous connaît mieux que votre psychanalyste. Ne lui dites pas tout !

Nous entendons tous parler du "Big Data" sans en comprendre concrètement la portée. Voici une réalité qui touche chacun de nous. 

partage fichiers J DocMême si nous voulons tenir à distance Google, nous ne pouvons pas nous empêcher de faire des requêtes, enregistrées dans le moteur de recherche Google. Puis notre sélection de tel site plutôt que tel autre est consignée par Google, ensuite nous visitons des sites web qui inscrivent chacun de nos clics dans Google analytics.
Peut-être même que nous utilisons Chrome, le navigateur Internet très performant diffusé gratuitement par Google. Puis nous envoyons des e-mails à des correspondants qui ont un compte de messagerie @gmail.com.

Vous êtes profilés

Rien qu'avec ce niveau minimum d'informations, Google capte à longueur de journée un ensemble de données qui concernent l'individu que vous êtes, signalé personnellement par vos clics et le contexte de vos clics, le tout authentifié par des 'Cookies' inscrits dans votre ordinateur.

Sans rien faire, nos clics sont déjà une marchandise

Chaque clic signale vos centres d'intérêt, vos goûts, vos couleurs, vos préférences, vos désirs, vos dégoûts, votre vocabulaire, vos amis, vos ennemis. Ces clics sont regroupés dans un profil anonymisé numéroté au profit du vrai métier de Google : comprendre les consommateurs, analyser leurs personnalités et savoir ce qui les stimule non seulement à moment donné, mais aussi dans la durée.
Ces informations certaines ne sont pas des opinions, ce sont vos réflexes. Collectées auprès de milliards d'individus, elles valent de l'or. C'est la marchandise que Google revend aux entreprises. Celles-ci deviennent capables de répondre exactement à vos aspirations personnelles ainsi qu'aux aspirations des 37 % des jeunes entre 17 et 23 ans qui vous ressemblent beaucoup...

Ce n'est que le début

Vous aurez sans doute ouvert un compte Gmail, car c'est le plus performant moyen de gérer ses e-mails. Vous aurez déposé vos fichiers personnels dans Google Docs, affiché vos photos dans Google Photo et partagé celles que vous ne voulez pas rendre publiques dans Google Drive. Là, reconnaissez qu'il n'y a plus beaucoup de secrets pour Google.

C'est gratuit et confidentiel !

Mais comme c'est gratuit et que Google garantit une confidentialité totale et réelle sur vos données, vous consentez à partager vos secrets avec Google, tout comme vous avez consentit, en acceptant les conditions générales, que Google soit autorisé à étudier vos informations dans une perspective purement statistique.
Vous consentez à ce que Google ait une vision absolument complète de tous vos faits et gestes réalisés avec vos ordinateurs, contre un service gratuit de grande qualité.

Vos smartphones et tablettes aussi

Sur un smartphone Android (75% du marché), votre identité Google est la clef qui ouvre votre carnet d'adresses, vos appels téléphoniques, vos sms, ... Et c'est pareil avec votre tablette Android.

Big browser is watching you*

Imaginez que Google connaît tous les frémissements des internautes, les inclinations, les humeurs avec une précision hallucinante. Il n'est pas interdit de penser que les calculateurs de Google connaissent, par exemple, d'avance le résultat des élections, car ils connaissent les véritables opinions de chacun et devinent celles des indécis.
Les prévisions 'Big data' des résultats des élections qui ont été faites par des petits cabinets indépendants sont entrées en scène avec fracas à l'occasion des derniers scrutins. Leurs études ne se basent que sur les tweets des internautes, c'est-à-dire une infime partie de ce que connaît Google. Pourtant, les résultats publiés, horodatés, ont surpris tout le monde par leur pertinence très supérieure (notamment pour 'la primaire de la droite 2017'), en concurrence directe avec les résultats des instituts de sondage les plus reconnus.
Maintenant, considérez que ces chercheurs là sont bien moins avancés que les équipes d'experts de Google. C'est pour cela que même si vous ne savez pas encore pour qui vous allez voter, les analystes de Google, eux, savent pour qui vous vous déciderez à voter.

ainsi que l'individu

Imaginez que tous les mouvements de votre ombre numérique, anonymisée sous la forme d'un numéro, sont connus année après année. Il suffit de désigner votre "numéro" puis, avec la technique Big Data appropriée, faire une analyse approfondie de tous vos clics et de leur interprétation contextuelle sur toutes les années connues. Pour les personnes nées après 1990, c'est toute leur vie.
Cette analyse révèle tous les méandres et toute la profondeur de votre personnalité, bien mieux que n'importe quelle autre technique.
L'anonymat que nous garantit Google aujourd'hui est un bien essentiel. 'Aujourd'hui' vous le comprenez ... 

Et pourquoi vous dire tout ça ?

Simplement parce que si vous échangez vos dossiers, vos fichiers et vos photos à l'aide de J-Doc, vous et vos correspondants serez certains d'être vraiment les seuls à les partager aujourd'hui, dans dix ans et au-delà.
   

 J-Doc est un outil sécurisé de partage de dossiers et d'envoi de fichiers par internet.

MISE A JOUR

25 juin 2017, Google annonce "qu'il arrêtera de passer au crible le contenu des 1,2 milliards de boîtes Gmail. Les utilisateurs de Gmail continueront à recevoir des publicités 'personnalisées' mais elles seront basées sur d'autres données, comme les recherches Internet, a indiqué Google." (extrait de l'article 01NET). Il faut noter que cette mesure concerne uniquement l'analyse des e-mails dans la perspective publicitaire, elle ne concerne pas l'analyse des e-mails dans la perspective de connaître le profil sociétal des citoyens consommateurs, cette analyse là n'est pas interrompue  ; -)

EN SAVOIR PLUS

 

* "Le grand navigateur internet vous surveille"

 

Ce site contient des cookies